Un psychodrame LinkedIn !

Eclairs dans le ciel - 2

L’autre jour, j’ai été témoin d’un psychodrame LinkedIn.

« LinkedIn » et « psychodrame », deux mots qu’on ne s’attendrait pas du tout à voir associés, n’est ce pas ? Comment un réseau social aussi inoffensif que LinkedIn pourrait-il générer un « psychodrame » ??? Explications : 

Je me trouvai à l’un de ces réseautages qui, inévitablement, réunissent toujours les mêmes : Entrepreneurs, notables locaux, commerciaux, indépendants de tout poils. Y sévissait d’ailleurs l’un des chefs d’entreprise incontournables de ma ville, il se tenait au beau milieu de la salle, parfaitement détendu comme à son habitude, une coupe à la main, à discuter avec quelques amis. Jusque là, tout allait bien. Business as usual.

Mais soudain, un invité qui se trouvait jusque là de l’autre côté du buffet s’est avisé de sa présence, s’est approché de lui assez vivement, et se mit à l’invectiver :

 

« Ah salut Jean-Marc, t’es là aussi, je savais pas que tu venais, tu manques vraiment pas d’air !! »

« …Comment ça, qu’est ce qui se passe ?? »

« Ce qui se passe, c’est que ça fait 2 invitations LinkedIn que je t’envoie en 6 mois, et que tu les ignores totalement ! »

« … ??? Pardonne-moi, mais là je te suis plus… »

« Ah ouais, t’as du mal à suivre ?? En tout cas pour moi le message il est très clair : Ce que je comprends – ce que j’ai peur de comprendre – c’est que tu ne veux plus bosser avec nous, que t’as décidé de changer de crèmerie, de te fournir désormais chez Dubois, que tu penses qu’on est finis ! …C’est bien ça, hein ??? »

« …Quoi ?? Mais non, pas du tout ! »

« Me prend pas pour un cave, moi mes invitations LinkedIn, on les accepte ; que toi, un de mes meilleurs clients, tu ignores mes invitations, c’est un signe évident que tu ne veux plus bosser avec nous ! T’aurais au moins pu me le dire en face… »

 

Vous voyez le tableau, le genre de petit incident en public qui refroidit immédiatement l’atmosphère… La morale de l’histoire ? Que LinkedIn n’est vraiment plus un gadget, une « cerise sur le gâteau »

Ignorer un invitation LinkedIn, il y a encore quelques années, ne portait pas à conséquence. Ce n’était après tout qu’un « réseau social » parmi d’autres. Mais désormais ce réseau social BtoB est pleinement rentré dans les moeurs commerciales, dans les us et coutumes business. Au même titre, pratiquement, que l’échange de cartes de visite. Et donc, ignorer une invitation peut générer des idées négatives, des frustrations bien réelles, comme a pu le voir dans cette petite histoire (qui n’est pas une fiction)

Bonne nouvelle : Il existe une bonne pratique, une technique pour répondre aux invitations Linkedin sans pour autant les accepter, en les déclinant poliment. À suivre dans un prochain épisode 🙂