Guerilla Marketing sur LinkedIn (?)

Guerilla Marketing LinkedIn - 2

 

J’ai eu tout récemment le plaisir d’animer une conférence sur le thème « LinkedIn et le Guérilla Marketing »

A priori, me direz-vous, le rapprochement entre ces 2 éléments n’est pas forcément évident. Et effectivement, sur Google, on trouve ce type de visuels – et on comprend que Guerilla Marketing rime souvent avec Street Marketing, des actions qui reposent sur l’effet de surprise, l’impact de l’originalité et de l’angle ; et qui s’appuient sur les éléments du décor : Les véhicules, les arrêts de bus, les bandes des passages piétons, etc. On est donc assez loin du Digital et des réseaux sociaux…

Recherche Google Images - Guerilla Marketing

C’est en allant plus loin et en analysant la définition officielle (source : Définitions Marketing) du Guerilla Marketing que l’on commence à entrevoir des liens :

« Ensemble d’actions marketing non conventionnelles utilisées généralement par les annonceurs n’ayant pas les moyens d’utiliser les canaux marketing traditionnels ou souhaitant sortir des sentiers battus de la communication« 

Alors, sur LinkedIn, que peut-on faire qui rejoigne ces idées clé ?? Et principalement celle de l’action « non conventionnelle » ? Eh bien, finalement, pas mal de choses, dont entre autres : 

  • « Muscler » son profil personnel de manière à en faire un instrument de viralité business. Par exemple en maximisant les ressources de Pulse (c’est ce que fait votre serviteur)… Et en reliant ledit profil à la page de l’entreprise sur LinkedIn. Pas seulement au niveau des expériences professionnelles mais également au niveau des posts qui seront relayés avec une réelle régularité.
  • « Saturer » son marché cible (voire carrément un compte précis, dans le cas de Key Accounts Managers) avec du contenu hyper-ciblé, calibré pour interpeller et faire réagir les décideurs que l’on cherche à influencer ! Bref, jouer la carte de l’Empathie en partant de la vraie bonne question à se poser : Qu’est ce qui intéresse les gens qui m’intéressent ?
  • « Noyauter » un compte de l’intérieur, se servir de LinkedIn comme d’un véritable cheval de Troie… Concrètement identifier des points d’entrée et se connecter systématiquement aux vrais décideurs ; lesquels vrais décideurs sont identifiés grâce à une analyse poussée de la présence / activité complète du compte : Les profils, les pages, les réseaux, les interactions (c’est à dire possiblement les alliances….) C’est fou ce que l’ont peut comprendre quand on sait lire entre les lignes….
  • Mettre en place une stratégie collective sur Linkedin, avec une vraie logique de complémentarité et éventuellement dans les cadres de mini campagnes : Quels réseaux vont développer les commerciaux, quelle sera leur ligne éditoriale propre, quel sera – éventuellement – le rôle du PDG sur LinkedIn, sera-t-il également sur Twitter, et pour y faire quoi, etc.
  • Et quant à « sortir des sentiers battus », on va jouer à fond la carte de la créativité, de l’angle différenciant, armes suprêmes du réseau social efficace. Cela se traduira par des visuels inattendus, des manières franchement nouvelles de traiter des sujets déjà abordés par d’autres, etc.

Alors, au final, Guerilla Marketing et LinkedIn ??? Oh que oui 😉